PSA WORLD SQUASH CHAMPS 2016

Published on Monday, November 7, 2016

  

WADI DEGLA PSA WORLD CHAMPS 2016

 

Grégory Gaultier ne réalisera pas le doublé tant espéré. Le français a été contraint de se retirer avant de jouer sa demi-finale, sur blessure.

Le championnat du monde se déroulait cette année en Egypte, terre mondiale du squash, du 25 octobre au 4 novembre, dans le club Wadi Degla, au Caire.

 

1er tour: Paul COLL (Nzl)  - [2] Grégory GAULTIER : 1/3 (6-11, 10-12, 11-6, 8-11) 79m

 

Nouvelle rencontre entre ces deux joueurs qui s’étaient déjà joués lors de leur dernier tournoi (US Open). Si le vainqueur est Grégory, le match a été plus long et cette fois le joueur kiwi a réussi à prendre un jeu au Français.

 

Premier match difficile contre Paul Coll. Super installations ici à Wadi Degla, super public et super ambiance. Jour de repos demain.

 

2ème tour: Saurav GHOSAL (Ind) - [2] Grégory GAULTIER : 0/3 (7-11, 2-11, 3-11) 34m

 

Le “French General” a totalement assumé son statut de tête de série face au numéro 1 Indien. Il aura fallu à peine plus de 30 minutes au français, satisfait de son jeu, pour remporter son deuxième match et filer au troisième tour.

 

J’ai bien joué contre Saurav Ghosal. Les conditions étaient différentes du premier jour, plus chaud avec plus d’humidité. Jour de repos demain avant de jouer mon troisième match

 

3ème tour: Tsz Fung Yip (Hkg) - [2] Grégory GAULTIER : 0/3 (8-11, 2-11, 6-11) 31m

 

Pour sa 500ème victoire sur le tour PSA, Greg s’est défait du joueur Hongkongais en tout juste une demi-heure. Le 41ème mondial n’a rien pu faire contre le Français qui monte en confiance et en puissance dans ce championnat du monde.

 

Une bonne victoire contre le talentueux joueur hongkongais Tsz Fung Yip. Apparement c’était ma 500ème victoire sur le tour PSA.

Une autre journée de repos demain avant de jouer le quart de finale.

 
 

Quart de finale: [11] Tarek Momen (Egy) - [2] Grégory GAULTIER : 1/3 (5-11, 5-11,16-14, 8-11) 73m

 

Premier match-test pour Grégory dans ce championnat du monde puisqu’il affrontait un autre joueur du top 10 mondial. Après les deux premiers jeux largement maîtrisés par le “French General”, l’adversaire du Français se relâchait n’ayant plus rien à perdre, jouait enfin son jeu et empochait ce 3ème jeu disputé au tie-break. Le début du 4ème partait sur les même bases que le précédent, serré, allant jusqu’à 6-6, mais un dernier “push” de Grégory lui permettait de conclure le match sur sa première balle de match.

 

Victoire difficile contre Tarek Momen aujourd’hui. Super match joué dans un très bon état d’esprit avec de gros échanges jusqu’à la fin du match.

Plus de journée de repos, demi finale demain.

 

Demi finale: [5] Ramy ASHOUR (Egy) - [2] Grégory GAULTIER : Victoire Ashour, Gaultier forfait

 

Le match tant attendu n’aura pas eu lieu, malheureusement Grégory a été contraint de déclarer forfait le matin de la demi-finale. Le Français s’est blessé pendant son match la veille, “avec la chaleur et l'adrénaline, j'ai continué à jouer en pensant que tout allait.

Une fois le match terminé, j’ai senti quelque chose d’anormal, je boitais et ne pouvais pas marcher normalement” déclarait-il.

Les efforts du staff médical n’ont rien pu faire, la cheville de Grégory était trop douloureuse. Le matin du match, le joueur ne pouvait pas courir.

L’année 2016 n’a pas épargné le “French General” (blessure à la cheville au TOC en janvier) mais il ne compte pas s'arrêter là-dessus et espère revenir vite. “je n’ai pas dit mon dernier mot” a-t-il lancé le jour de son forfait.

 

J’ai du me retirer aujourd'hui, je suis dévasté, j'ai été blessé à la cheville pendant le match hier soir, mais avec la chaleur et l'adrénaline, j'ai continué à jouer en pensant que c'est tout allait.

Une fois le match terminé, j’ai senti quelque chose d’anormal, je boitais et ne pouvais pas marcher normalement.

Une fois rentré à l'hôtel, j’ai fait un test avec mon kiné et je pouvais sentir un ligament douloureux, j’ai tout essayé ce matin pour aller à l'entraînement mais je ne pouvais même pas courir, la douleur était trop forte.

J’ai croisé Ramy à l'entraînement et j'ai dû lui dire que je n’étais pas en mesure de jouer.

Il m’a alors organisé des rendez-vous pour passer un irm et m'a conduit à l'hôpital, merci beaucoup à lui et ses amis pour leur générosité.

J’aurai les résultats plus tard et je verrai combien de temps je dois récupérer.

Un grand merci à Karim Darwish, son équipe et club Wadi Degla pour cette magnifique organisation, les gens ici ont vraiment pris soin de tout et ont été très utiles pour rendre les conditions confortables, le public était très bien aussi.

Encore merci à mon équipe qui a été en mesure de me mettre dans les conditions avant d’arriver ici et pendant le championnat.

Je suis arrivé avec une blessure à l’adducteur que je me suis fait à l'us open, mon kiné a fait un super boulot pour me donner l'espoir de jouer, j’ai réussi à y faire face, jouer mieux de jour en jour et la cerise sur le gâteau, c’est de me blesser encore à un autre endroit.

2016 est une mauvaise année pour moi avec un trop grand nombre de blessures qui ne m’a pas permis de jouer comme je le voulais dans de nombreux tournois.

Ça partie d'une carrière d'athlète,  je ne peux que l'accepter et aller de l'avant.

Il est temps d'oublier et de faire du mieux possible pour revenir vite.

Merci tout le monde qui me soutient, également tous mes sponsors qui continuent de croire en moi.

Je n'ai pas dit mon dernier mot.

 
 
 
 
 
 
 

 

 

Facebook